Crédit immobilier : les opportunités à ne pas manquer !

En matière de crédit immobilier, plusieurs opportunités sont à saisir en ce moment ! Malgré une légère hausse en début d’année, les taux d’intérêt pratiqués sur le marché de la pierre demeurent historiquement bas. Selon les derniers indicateurs de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, il semblerait que le taux moyen soit de 1,38% seulement. Évidemment, cela ne comprend ni les frais annexes ni le coût de l’assurance emprunteur. Néanmoins, ces éléments sont négociables. Il vous est donc possible d’obtenir un tarif abordable.

En sus de la conjoncture, les aides de l’état favorisent également l’accès à la propriété. Le Prêt à Taux Zéro ainsi que le dispositif de défiscalisation de la loi Pinel ont été reconduits jusqu’à décembre 2017. Destiné aux primo-accédants, le PTZ permet de compléter un emprunt classique à moindre coût vu que la formule ne comporte aucun taux d’intérêt. Quant au décret mis en place par Sylvia Pinel, ministre du Logement, il donne aux particuliers qui se lancent dans un investissement locatif l’opportunité de jouir d’une réduction fiscale. Dans les deux cas, des économies considérables sont réalisables.

Rassurez-vous, ceux qui ont d’ores et déjà un prêt à l’habitat à leur actif ne sont pas lésés ! Il leur est notamment possible de procéder à une renégociation ou un rachat de crédit afin d’obtenir un taux plus abordable ou une moins longue durée de remboursement.

Pour connaitre la formule qui correspond le mieux à votre projet ainsi qu’à l’état de vos finances, tournez-vous vers un conseiller ou, mieux encore, procédez à une simulation de crédit en ligne.

credit-immobilier.jpg
Crédit immobilier : les bons plans

Crédit consommation : le TAEG à ne pas manquer

Saint-Mauriens, ne passez pas à côté de la bonne occasion en termes de crédit consommation ! Il ne vous reste plus que deux jours pour profiter des taux concurrentiels proposés par l’agence Sofinco Saint-Maur dans le cadre de sa campagne « Solutions Agiles ». En effet, jusqu’au 1er mars prochain, il vous est possible d’obtenir un Taux Annuel Effectif Global (TAEG) préférentiel au niveau de plusieurs prestations. Les prêts de type : personnel, renouvelable, auto et travaux sont, par exemple, concernés. Malgré le court délai qu’il vous reste, ne vous en faites pas ! Au 3, rue du Pont de Créteil, 94107, un conseiller se charge de vous guider dans le choix d’une prestation.

taeg-credit.jpg
Le TAEG à ne pas manquer entière de crédit consommation

 

S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé

Récemment, la convention s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé (AERAS) a eu droit à quelques changements. En effet, le droit à l’oubli y a été ajouté. Ce dernier concerne plus précisément les anciens malades ayant souffert d’un cancer ou encore de l’hépatite virale C. Bonne nouvelle ! Le VIH sera bientôt rajouté à cette liste. Si c’est encore flou pour l’instant, sachez qu’une grille de référence sera mise en place pour guider les personnes séropositives.

Les individus qui ont, à un moment, été atteints par les virus mentionnés pourront ainsi obtenir les garanties nécessaires dans le cadre d’un prêt, et ce, sans devoir se couper un bras pour couvrir d’éventuelles surprimes. Affaire à suivre !

aeras.png
Les derniers dispositifs de la convention AERAS

Mobilité bancaire : changez de créditeur en 22 jours

Bonne nouvelle pour les particuliers qui désirent procéder à une mobilité bancaire. Depuis le 6 février dernier, la procédure est facilitée. Désormais, tous les prestataires concernés par cette opération disposent de 22 jours pour la compléter.

Quant aux clients, ils n’ont qu’une chose à faire, signer un mandat de mobilité pour que l’ancien établissement prêteur et la banque d’arrivée prennent en charge toutes les démarches nécessaires.

Si ce dispositif demeure flou à vos yeux, rendez-vous sur le site officiel de la Fédération Bancaire Française. Un guide pratique y est accessible.

mobilite-bancaire.jpg
Changez de créditeur en 22 jours seulement.

 

Crédit immobilier : diminuez la note de votre prêt

Une bonne partie de vos revenus est engloutie par les mensualités de votre crédit immobilier ? Vous pouvez y remédier ! Pour ce faire, renégociez les clauses de votre contrat avec votre établissement prêteur ou optez pour un rachat de crédit auprès d’un autre organisme financier.

Les deux prestations sont susceptibles de diminuer les frais engendrés par le prêt, soit à travers des taux plus abordables, soit grâce à une durée de remboursement moins longue.

Cependant, attention aux frais supplémentaires ! Un regroupement d’emprunts auprès d’une autre banque implique d’éventuels frais de dossiers et indemnités de remboursement anticipé.

credit-immobilier
Diminuez le montant de votre crédit immobilier

Prêt immobilier : qu’implique une hypothèque ?

Emprunteurs, attention ! Si le dossier déposé dans le but d’obtenir un prêt immobilier comporte trop de risques, l’organisme prêteur exigera que vous fournissiez une garantie.

Vous pouvez notamment opter pour l’hypothèque. Cela implique que vous mettiez en gage la propriété achetée à l’aide de l’emprunt. Ainsi, en cas d’impayé, le créditeur procèdera à la saisie et à la vente du bien afin de se rembourser.

Généralement, l’hypothèque est valable jusqu’à ce que le prêt à l’habitat soit intégralement remboursé.

hypotheque.png
Prêt immobilier : l’hypothèque

Crédit : bénéficiez d’une formule agile à Nice

Niçois, bénéficiez d’une formule de crédit agile dans votre département en vous rendant au 11, boulevard Victor Hugo, 06003 à l’agence Sofinco Nice. Cet organisme prêteur vous donne l’opportunité de personnaliser votre emprunt à travers une simulation crédit. C’est vous qui fixez les conditions.

Ce n’est pas tout ! Les termes du contrat sont aussi flexibles. Les clauses sont notamment ajustables selon l’évolution de vos finances. Vous pouvez, par exemple, revoir les mensualités à la baisse lors d’une période difficile ou encore opter pour un remboursement par anticipation si vos revenus le permettent.

credit-agile
Profitez d’un crédit agile à Nice

Crédit à la consommation : les prêts envisageables

Le crédit à la consommation regroupe de multiples genres d’emprunts. Ces derniers permettent de financer des projets à hauteur de 75 000 euros, au maximum. La somme attribuée dépend de votre taux d’endettement et, plus précisément, de votre capacité de remboursement.

Si vous ne savez pas comment effectuer le calcul, demandez de l’aide à un conseiller. Ce dernier vous aidera à estimer la somme que vous pouvez emprunter. Cet expert vous indiquera également la formule la plus adaptée pour réaliser votre projet ; un prêt de type personnel, affecté ou renouvelable.

credit-conso.jpg
Crédit consommation : les prêts qui en font partie

 

Crédit immobilier : le pouvoir d’achat diminue

Les taux du crédit immobilier sont revus à la hausse depuis le début de l’année. Résultat, le pouvoir d’achat des Français, que ce soit des primo-accédants ou des investisseurs, diminue.

Néanmoins, sachez qu’il est possible d’y remédier en recourant aux aides de l’État. Cela comprend notamment le Prêt à Taux Zéro (PTZ) et le dispositif de défiscalisation de la loi Pinel.

Négocier les clauses telles que les taux ainsi que l’assurance emprunteur contribuerait également à diminuer le montant total de la prestation et à augmenter votre capacité d’emprunt. Misez dessus !

credit-immo.jpg
Le pouvoir d’achat immobilier des Français diminu

 

Crédit conso : le contenu de la fiche d’information précontractuelle

Portez une attention particulière au contenu de la fiche d’information précontractuelle avant d’accepter une offre de crédit conso. Ce document met en avant les conditions selon lesquelles l’emprunt vous sera accordé. Vous y retrouverez des éléments tels que la durée de remboursement, le taux débiteur, le montant des mensualités et le Taux Annuel Effectif Global (TAEG).

Les créditeurs fournissent généralement une fiche standardisée. Cela devrait vous permettre de comparer les offres facilement. Ne manquez pas cette étape, grâce à elle vous pourriez réaliser des économies considérables.

credit-conso.jpg
Crédit consommation : les informations précontractuelles