Financez l’aménagement de votre logement à Paris Nord avec un crédit

Vous avez récemment quitté le nid familial et déménagé dans la capitale ? Financez l’aménagement de votre logement intelligemment ! Si vous ne disposez pas de suffisamment d’économie pour couvrir tous les frais, prenez un crédit à Paris Nord. Cependant, avant de lancer votre requête, faites la liste de tout ce qui vous est nécessaire afin d’estimer la somme idéale à emprunter.

amenagement-logement
Un crédit pour financer l’aménagement de votre logement

Voici quelques pistes au niveau du budget à prévoir, notamment pour meubler les différentes pièces de votre nouvelle résidence principale :

  • 600 à 1000 euros pour votre chambre à coucher. Cela comprend l’acquisition d’un lit, d’une armoire, d’un dressing, d’une commode et d’une table de chevet, entre autres.
  • 800 à 2000 euros pour le coin salon-salle à manger. Utilisez cette somme pour acheter un canapé, un fauteuil, une table basse, une table de repas, des chaises, un meuble TV et un buffet…
  • 500 à 800 euros pour aménager la salle de bain. Pour la salle d’eau, il faut une machine à laver, un panier à linge, un miroir, une armoire de toilette, etc.
  • 1500 à 2500 euros pour équiper votre cuisine. En matière de matériel de cuisine, procurez-vous un réfrigérateur, une plaque de cuisson, un four à micro-ondes et d’autres appareils électroménagers susceptibles de vous aider à concocter de bons petits plats.

Une fois le budget prévisionnel constitué, transmettez votre demande de prêt. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.

Contrat de crédit à la consommation : le contenu

Le contrat de crédit à la consommation regroupe les conditions selon lesquelles le prêteur octroie l’emprunt. Les deux parties concernées par la transaction doivent donc posséder ce document. Si une personne ou un organisme se porte caution pour l’emprunteur, un exemplaire doit également lui être remis.

contrat
Le contenu du contrat de crédit à la consommation 

Voici les informations qui devraient figurer dans cette proposition écrite :

  • Les coordonnées de toutes les parties concernées : le créditeur, l’emprunteur et la caution ;
  • Le type de crédit à la consommation choisi: personnel, affecté ou renouvelable ;
  • La somme empruntée ;
  • Les clauses qui entourent la mise à disposition des fonds ;
  • La durée de remboursement ;
  • Le montant et le nombre de mensualités ainsi que la date à laquelle le virement bancaire doit être effectué ;
  • Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) ;
  • La mention du droit de rétractation ;
  • Les conditions à respecter pour procéder à un remboursement anticipé ou pour résilier son contrat ;
  • L’adresse des services locaux de la concurrence et de la répression des fraudes ;
  • L’adresse de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), chargée du contrôle des banques.

Pour en apprendre davantage concernant le contrat de crédit à la consommation, consultez le site officiel de la direction de l’information légale et administrative. Une fiche pratique est accessible à ce sujet.

Prêt à Taux Zéro : les détails du nouveau dispositif sont connus

Le 20 septembre dernier, le gouvernement dévoilait sa réforme du logement. Parmi les sujets discutés se trouvait le Prêt à Taux Zéro. Censé prendre fin le 31 décembre 2017, il semblerait que le PTZ sera prolongé de quatre ans. Le dispositif sera reconduit jusqu’en 2021. Alors que le Prêt à Taux Zéro avait facilité l’accès à la propriété à 117 000 ménages, dès l’an prochain, il ne sera plus valable sur une partie du territoire. En 2018, les primo-accédants issus des territoires ruraux (« zone C ») n’y auront plus droit. En 2019, ce sera ensuite au tour des futurs acquéreurs provenant des zones périurbaines (« zone B2 »).

Affaire à suivre !

ptz-2018.jpeg
Le sort du PTZ au cours des prochaines années

Rachat de crédit immobilier : les demandes sont en baisse

Les demandes portant sur le rachat de crédit immobilier reculent. Selon un article publié sur Meilleurtaux.com, il semblerait que les requêtes de regroupement d’emprunts soient passées de 60 % au début de l’année à 27 % seulement en juillet dernier.

 

rachat-credit-immobilier
Effectuez un rachat de crédit immobilier

Néanmoins, vu les faibles tarifs pratiqués sur le marché de la pierre, une renégociation de prêt est encore envisageable. Cette opération est cependant profitable seulement si la différence entre l’ancien et le nouveau taux d’intérêt est, au minimum, de 0,8 %. Au moment des pourparlers, le capital restant dû doit également être de plus de 70 000 euros.

Consultez un conseiller si vous avez des doutes concernant la rentabilité d’une telle transaction.

Prêt viager hypothécaire : les caractéristiques de ce crédit à la consommation

Qu’est-ce que le prêt viager hypothécaire ? C’est un crédit à la consommation qui vous permet d’obtenir un capital destiné à financer un projet personnel (l’acquisition d’une voiture, un voyage, un séjour en maison de retraite). Pour y accéder, il faut proposer un bien immobilier en guise de garantie. À votre décès, le prêteur se rembourse en revendant la résidence mise en gage. Cependant, si vous en avez les moyens, un remboursement anticipé est envisageable.

pret-viager-hypothecaire.jpeg
À la découverte du prêt viager hypothécaire 

Dans le cadre d’un prêt viager hypothécaire, le montant de l’emprunt est fixé selon les critères suivants :

  • La valeur du bien immobilier ;
  • L’âge de l’emprunteur. Plus ce dernier est jeune, plus sa capacité d’emprunt est grande ;
  • Le sexe du souscripteur. Les femmes sont connues pour avoir une espérance de vie plus importante. Du coup, elles ont plus de chances que les hommes de recevoir un capital élevé.

Si votre requête de financement est acceptée, le montant du prêt sera limité à une partie de la valeur de votre résidence. Celle-ci varie généralement entre 15 % et 75 %.

Attention ! À l’inverse, le prêteur peut également rejeter votre demande de prêt, notamment s’il estime que votre logement sera déprécié au fil du temps.

Consultez un conseiller pour en savoir plus à ce sujet.

Thanksgiving : fêtez cet évènement comme il se doit à Paris en prenant un prêt

Qu’est-ce que Thanksgiving ? C’est une fête généralement célébrée aux États-Unis pour rendre grâce des moments de bonheur et des bienfaits reçus pendant l’année. Parisiens, soyez solidaires avec vos amis tout droit sortis du pays de l’Oncle Sam et organisez un repas pour l’occasion ! La coutume veut qu’il y ait de la nourriture et de la boisson en abondance. S’il vous manque des sous pour tout mettre en place, prenez donc un prêt personnel ou un crédit renouvelable à Paris 19. L’Action de grâce marque aussi le coup d’envoi de la période des achats de Noël et du Nouvel An.

En effet, dès le lendemain de Thanksgiving, soit le 24 novembre, a lieu le week-end du Black Friday. Ce dernier est suivi du Cyber Monday. Durant ces quelques jours, les commerçants vous proposent divers bons plans, dont des réductions pouvant atteindre 90 %. Pour être en mesure de conclure un maximum de bonnes affaires, piochez dans votre crédit consommation pour effectuer des achats.

thanksgiving
Organisez le dîner de Thanksgiving à l’aide d’un prêt

Pour en revenir à Thanksgiving, au menu, prévoyez de la tarte à la citrouille (il en restera certainement d’Halloween), du pain de maïs, de la purée de patates douces, de la sauce aux canneberges et surtout de la dinde ! Avec un tel festin et entourés de vos amis issus de nationalités différentes, vous vous croirez sans aucun doute dans la série Friends ! Qu’est-ce qu’il y a de mieux ?

Si vous ne souhaitez pas vous mettre aux fourneaux, mais voulez quand même convier vos hôtes à un dîner, voici quelques-uns des endroits où vous rendre dans la capitale :

  • Le Hard Rock Café Paris ;
  • Le restaurant La Fayette ;
  • Le Relais du Parc ;
  • La Promenade Newyorkais ;
  • L’épicerie Thanksgiving.

Il ne vous reste plus qu’à consulter un conseiller pour obtenir un prêt sur mesure afin de donner vie à ce projet. Lancez-vous !

Assurance emprunteur : la formule la plus avantageuse

L’accès à un crédit immobilier passe obligatoirement par la souscription d’une assurance emprunteur. Au cours de ces dernières années, plusieurs changements ont eu lieu à ce niveau. En effet :

  • En 2010, la Loi Lagarde a été adoptée afin de permettre aux emprunteurs de souscrire à une assurance de prêt à l’habitat auprès du prestataire de leur choix ;
  • En 2014, la loi Hamon a été promulguée dans le but d’autoriser les souscripteurs à changer d’assureur dans un délai de 12 mois après la signature de leur contrat ;
  • En 2017, la loi Sapin II a été votée. Ce décret s’avère être en faveur des particuliers. Il leur donne l’opportunité de procéder à une résiliation annuelle.
assurance-emprunteur
Assurance emprunteur : les infos pratiques

Face à toutes les améliorations apportées, vous vous demandez s’il vaut mieux opter pour le contrat de groupe émis par votre prêteur ou pour une délégation ? Les deux formules comportent des points forts ainsi que des points faibles.

Cependant, sachant que le coût de l’assurance emprunteur peut fois atteindre jusqu’à 25 % du Taux Effectif Global (TEG), il serait donc judicieux d’opter pour un contrat externe. Ce dernier comprend une offre sur mesure, une prime plus abordable pour les emprunteurs âgés de moins de 40 ans et un calcul effectué à partir du capital restant dû et non initial.

Les formalités qui entourent la souscription seront certes plus complexes, mais ce choix en vaudra sans aucun doute la peine.

Prêt à l’habitat : comment profiter de la stabilité des taux d’intérêt ?

Selon les indicateurs publiés par l’Observatoire Crédit Logement/CSA au cours de ces derniers mois, il semblerait que les taux d’intérêt liés au prêt à l’habitat demeurent stables au fil du temps.

taux-immobiliers-stables
Profitez des faibles taux liés au crédit immobilier pour faire une bonne affaire

Après avoir été fixé à 1,55 % en juillet, le tarif pratiqué sur le marché de la pierre a légèrement augmenté pour atteindre 1,58 % en août.

Profitez de ces faibles taux pour concrétiser vos projets immobiliers. Une primo-accession, un investissement locatif, voire une renégociation de crédit, plusieurs plans sont envisageables.

Lancez-vous sans plus attendre !

Accéder à un crédit immobilier à un taux préférentiel, c’est possible !

Pour accéder à un crédit immobilier à un taux préférentiel, il faut d’ores et déjà connaitre les critères selon lesquels les banques accordent un tel financement. Un article publié sur Meilleurtaux.com nous dévoile les exigences émises par les établissements prêteurs pour octroyer un emprunt. Les voici :

  • Une rentrée d’argent importante et régulière ;
  • Une stabilité professionnelle ;
  • Un taux d’endettement inférieur à 33 % ;
  • Un apport personnel minimum de 10 % ;
  • Une bonne capacité d’épargne.
taux-immobiliers
Accédez à un prêt immobilier à un taux intéressant

Vu ces conditions, pensez à :

  • Postuler pour un emploi en CDI (Contrat à Durée Indéterminée) ;
  • Créer un budget afin de trouver le juste milieu entre vos revenus et vos dépenses ;
  • Mettre de l’argent de côté. Cela vous permettra non seulement de contribuer à la réalisation de votre projet, mais indiquera également au prêteur que vous êtes suffisamment responsable pour faire des économies.

En remplissant de tels critères, vous pourrez davantage faire jouer la concurrence entre différents organismes financiers et procéder à des négociations en votre faveur.

Pour toute assistance requise pour constituer un bon dossier, recourez aux services d’un courtier en immobilier. Cela engendrera certes des frais annexes supplémentaires, mais l’économie réalisée en vaudra sans aucun doute le coup !

Crédit immobilier : le délai de réflexion minimal

Sachez qu’il faut prévoir un délai de réflexion lorsque vous prenez un crédit immobilier. Ce terme ne vous dit rien ? C’est le temps imposé par la loi pour que vous analysiez les clauses de votre contrat. C’est une mesure de protection mise en place dans l’intérêt du consommateur.

delai-de-reflexion
Le délai de réflexion dans le cadre d’un crédit immobilier

Dans le cadre d’un prêt à l’habitat, le délai de réflexion minimal à prévoir est de 10 jours calendaires. Il prend effet dès le lendemain de la réception du contrat. Vous pouvez ainsi remettre les documents signés qui indiquent votre accord au créditeur dès le 11e jour.

Laissez un commentaire pour en savoir plus à ce propos.