Prêt transférable : une clause avantageuse pour les emprunteurs

Avez-vous déjà entendu parler du prêt transférable ? Si ce n’est pas le cas, cela n’a rien d’étonnant ! En effet, les banques font rarement mention de cette clause au moment d’accorder un crédit. Et pour cause, cette condition représente souvent des gains pour le souscripteur et des pertes pour le prêteur.

pret-transferable.jpeg
La clause de transférabilité dans le cadre d’un prêt immobilier

À savoir que le prêt transférable est très utile au cas où vous revendez le bien acheté à l’aide du crédit logement contracté. En effet, dans ce cas de figure, les emprunteurs procèdent généralement au remboursement anticipé de leur prêt immobilier afin d’en demander un autre dont le montant est plus conséquent. Cela implique une indemnité de remboursement anticipé et de nouvelles conditions contractuelles.

Or, la clause de transférabilité vous permet de recourir à un nouveau financement en conservant les conditions qui vous ont initialement été accordées. Cela représente un réel bon plan, notamment si vous souscrivez un crédit logement alors que les taux sont faibles, comme c’est le cas sur le marché de la pierre actuellement. Des économies considérables sont à la clé de cet arrangement, d’autant plus que ce dispositif concerne également l’assurance emprunteur.

Attention ! Il se pourrait que les créditeurs enlèvent cette option de leurs offres prochainement.

Assurance emprunteur : les lois en faveur de la libéralisation de la concurrence

Au cours de ces dernières années, plusieurs lois ont été votées afin de favoriser la libéralisation de la concurrence en matière d’assurance emprunteur. Retrouvez les évolutions qui ont eu lieu dans ce domaine plus bas :

En 2010, la Loi Lagarde a été mise en place afin de permettre aux souscripteurs d’un crédit immobilier d’opter pour la couverture de leur choix. Depuis, le monopole des banques qui imposaient leur contrat de groupe a pris fin. Les emprunteurs peuvent se tourner vers une délégation d’assurance à condition de fournir une équivalence de garanties au prêteur.

assurance-emprunteur
Les différentes lois en matière d’assurance emprunteur

En 2014, la loi Hamon a donné encore plus de liberté aux assurés. En effet, depuis maintenant trois ans, ces derniers ont l’opportunité de changer d’assureur au cours des 12 mois qui suivent la signature de leur contrat. Cela représente l’occasion d’accéder aux garanties demandées par la banque à un tarif moins élevé.

Enfin, depuis mars 2017, les détenteurs d’un nouveau crédit logement ont le droit de changer d’assurance tous les ans, soit à chaque date d’anniversaire. Ce décret devrait être applicable à tous les contrats dès le 1er janvier 2018.

De grosses économies sont à la clé d’un changement de couverture, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence !

Un rachat de crédit peut simplifier la gestion de vos finances

Gérer ses finances quand on a plusieurs emprunts à son actif peut vite devenir compliqué. Si vous ne vous en sortez plus à ce niveau, envisagez un rachat de crédit. Le principe de cette opération est simple.

rachat-de-credit
Simplifiez la gestion de vos finances à travers un rachat de crédit

Le créditeur de votre choix se charge de regrouper tous vos prêts autour d’une unique mensualité. Ainsi, chaque mois, vous n’avez plus qu’un versement à effectuer. Le montant des remboursements est fixé avant la signature du contrat et demeure fixe jusqu’à la fin de votre engagement avec l’organisme prêteur. Vous n’avez donc aucune mauvaise surprise à craindre.

À savoir qu’un rachat de crédit vous donne l’opportunité de diminuer vos mensualités. C’est possible à condition de rallonger la durée de remboursement. Attention ! Cette opération vous aidera certes à augmenter votre reste à vivre, mais le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) de votre crédit sera simultanément revu à la hausse.

Avant de lancer votre demande de regroupement de prêts, il convient donc d’effectuer une simulation de crédit. Vous serez ainsi en mesure d’estimer l’économie réalisable. Pour procéder à ce calcul, rendez-vous dans une agence de crédit départementale ou sur le site officiel de votre prêteur.

Faites appel aux services d’un conseiller si vous avez besoin d’assistance.

Recourir aux services d’un courtier pour obtenir un prêt immobilier, pourquoi ?

Vous vous lancez sur le marché de la pierre en tant que primo-accédant et avez besoin d’un prêt immobilier pour financer l’acquisition de votre résidence principale ? Il serait judicieux de recourir aux services d’un courtier spécialisé dans ce domaine pour obtenir un prêt à l’habitat aux meilleures conditions. À savoir que ce professionnel joue le rôle d’intermédiaire entre le particulier qui a sollicité ses services et divers organismes prêteurs.

courtier-en-immobilier.jpeg
Faites appel à un courtier en immobilier pour décrocher un crédit logement intéressant

Pour commencer, cet expert vous aide à constituer un dossier solide. Il se charge ensuite de faire jouer la concurrence entre les créditeurs afin de trouver l’offre qui correspond le mieux à vos attentes ainsi qu’à votre budget. Étant donné qu’il entretient une relation privilégiée avec les prêteurs, les procédures entourant la négociation des conditions d’octroi sont effectuées plus facilement. Grâce à l’intervention d’un courtier en immobilier, vous gagnez aussi du temps et avez aussi l’assurance d’accéder à un emprunt à un tarif intéressant.

Vous l’aurez compris, de la recherche du prêt à l’habitat à la signature du contrat, cet expert vous accompagne à chaque étape. Bien que les démarches puissent prendre du temps, ne vous en faites pas ! En effet, ce professionnel ne vous laissera pas tomber étant donné qu’il n’est rémunéré qu’une fois la demande de financement transmise et acceptée.

Réunion de famille : les modes de financement pour organiser les retrouvailles

Retrouver tous ses proches à l’occasion des fêtes de fin d’année, qui n’en rêve pas ? Néanmoins, il est souvent compliqué d’organiser une réunion de famille, tant au niveau du budget que de l’emploi du temps des uns et des autres. En effectuant une recherche sur la Toile, je me suis cependant aperçu qu’il y a différentes solutions.

En ce qui concerne les fonds nécessaires, il est par exemple possible de mettre en place une cagnotte afin de partager les frais. Puis, certaines agences départementales telles que Sofinco Paris Nord, entre autres, proposent des prêts personnels et des crédits renouvelables susceptibles de financer ce type de projet.

 

reunion-de-famille.jpeg
Organisez une réunion de famille à l’occasion des fêtes de fin d’année

Il n’est pas plus difficile de trouver une date qui correspond à la disponibilité de chacun. En effet, pour ce faire, il suffit de créer un agenda collectif sur Internet. Ainsi, nul besoin de consulter un à un chacun des membres de la famille, les échanges se font en temps réel. C’est simple et cela permet de gagner du temps. Sur le site Doodle, un planning commun peut être créé gratuitement.

Une fois toutes les questions budgétaires et calendaires réglées, vous n’aurez plus qu’à planifier les activités familiales.

Je vous souhaite d’agréables retrouvailles et de joyeuses fêtes.

Prêt à l’habitat : où en sont les taux immobiliers ?

Boursorama a récemment fait le point sur l’évolution des taux immobiliers qui accompagnent le prêt à l’habitat. Comme l’Observatoire Crédit Logement/CSA, cet organisme financier note une stabilité au niveau du tarif pratiqué sur le marché de la pierre en novembre. C’est le même constat chez Empruntis. Depuis le début du mois, le barème n’a quasiment pas changé sur les durées de 7, 10 et 25 ans. Sur 15, 20 et 30 ans, les pourcentages ont même eu droit à une légère diminution comparativement au mois d’octobre.

taux-immobiliers
Le point sur les taux d’intérêt pratiqués sur le marché de la pierre

Vous vous demandez certainement quelles sont les prévisions pour 2018 ? Les experts en immobilier prévoient une hausse de taux d’intérêt. Selon certains courtiers, la barre symbolique des 2 % pourrait être franchie au cours du premier semestre. Ce serait notamment un scénario envisageable dans le contexte d’une reprise économique et du retour de l’inflation.

N’attendez pas la hausse des taux pour réagir, lancez dès maintenant votre demande de prêt à l’habitat ! Vous aurez, par la même occasion, l’opportunité de profiter des dispositifs tels que le prêt à taux zéro (PTZ) et la loi Pinel pour faire une bonne affaire. Pour rappel, ces aides de l’État seront restreintes à certaines zones dès l’an prochain !

Le PTZ sera maintenu dans les petites villes et les zones rurales

Les mesures prises dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018 devaient exclure le Prêt à Taux Zéro (PTZ) dans les zones B2 et C. Cependant, il n’en est rien ! En effet, le PTZ sera maintenu dans les petites villes ainsi que dans les zones rurales en 2018 ainsi qu’en 2019. C’est ce qu’a décidé le président de la République, Emmanuel Macron, après avoir fait face au mécontentement de nombreux maires issus des régions citées plus haut.

ptz
Le PTZ sera applicable dans les zones B2 et C en 2018 et 2019

Il faut cependant retenir le fait que le montant des aides destinées à faciliter l’accès à la propriété aux primo-accédants sera réduit de moitié dans ces zones géographiques. En effet, le Prêt à Taux Zéro ne couvrira plus 40 % du coût de l’opération immobilière. Le PTZ sera plafonné à 20 % à compter de l’an prochain.

À noter que la somme accordée par l’État dans le cadre d’une primo-accession ne dépend pas seulement de la zone d’implantation du logement, mais également du nombre d’occupants du bien.

Pour en apprendre davantage à propos du PTZ et pour vérifier votre éligibilité à ce dernier, rendez-vous sur le site officiel de l’administration française, service-public.fr. Une fiche d’information complète est gratuitement accessible à ce sujet.

L’investissement locatif dans une cave constitue un placement intéressant

Chers lecteurs, avez-vous déjà entendu parler de l’investissement locatif dans une cave ? J’ai découvert ce placement en visionnant l’émission Sept à Huit Life samedi dernier. Au programme, il y avait un reportage à ce sujet. Ce type d’opération semble être accompagné d’une bonne rémunération.

investissement-locatif
Envisagez un investissement locatif dans une cave

D’ailleurs, selon un article publié par Les Échos Patrimoine, il apparait que la rentabilité brute d’un investissement locatif dans une cave tourne autour des 6 % dans la région parisienne. Cela ne laisse pas indifférents les Français désireux de se constituer un revenu complémentaire. L’une des plateformes spécialisées dans ce secteur d’activité, Jestocke.com, indique que le nombre de caves proposées par les propriétaires a augmenté de 163 % de janvier à septembre 2017.

Cependant, attention ! Le taux de rendement n’est pas le même partout. La profitabilité de l’opération varie selon les arrondissements. Ainsi, les 4e, 6e et 12e arrondissements affichent une rémunération de l’ordre de 14 %, alors que, dans le 2e et dans le 15e, il faut compter un gain de 6% seulement.

Outre les bénéfices que rapporte un tel placement, cet investissement s’avère être très intéressant étant donné que le budget nécessaire pour s’offrir une cave à louer est raisonnable. Il faut compter entre 1 500 et 3 000 euros par mètres carrés.

Assurance emprunteur : le choix des garanties

Lorsque vous contractez un prêt, il est important de souscrire une assurance emprunteur. D’ailleurs, bien que cela ne figure pas dans la législation, les banques l’imposent souvent pour accepter d’accorder le financement demandé.

assurance-emprunteur.jpeg
Examinez les offres d’assurance emprunteur avant de faire votre choix

Pour faire le bon choix, consultez les documents remis par la banque au moment où vous effectuez une simulation de crédit. Généralement, vous devriez accéder à une fiche d’information standardisée qui détaille les types de couvertures proposées par l’établissement prêteur. Ce document devrait également mentionner le fait que vous avez la possibilité d’opter pour le prestataire de votre choix à condition de fournir une équivalence de garanties. Toutes ces données devraient être en mesure de vous aider à sélectionner une assurance emprunteur qui correspond à vos besoins.

Primo-accession : c’est le moment de se lancer !

C’est le moment ou jamais de se lancer dans la primo-accession ! Les conditions pratiquées sur le marché de la pierre sont favorables aux particuliers qui souhaitent accéder à la propriété. Les créditeurs tiennent à décrocher de nouveaux clients et à contrer la baisse des requêtes de financement. Pour remédier à la situation, il n’y a rien de mieux que de dénicher des emprunteurs disposant d’un bon dossier, dont des primo-accédants, qui seront sans doute des clients à long terme. C’est ce qui ressort d’un article publié sur Meilleurtaux.com. Pour tirer profit de la situation, faites jouer la concurrence entre les créditeurs !

primo-accession.jpeg
Profitez de la conjoncture immobilière pour vous lancer en tant que primo-accédants