Une assurance crédit est importante

cdd

Focus sur l’assurance crédit

Lorsqu’un établissement financier octroie un prêt, elle doit être sûre de sa solvabilité. De ce fait, souscrire une assurance crédit est une étape très importante. En effet, si le souscripteur n’arrive plus à rembourser ses mensualités, c’est la protection choisie qui prendra le relai. Toutefois, il ne s’agit pas d’une opération obligatoire. Toujours est-il que les banques privilégient cette assurance. Il est important de savoir que cette garantie est de mise en cas d’accident ou de perte d’emploi. Par ailleurs, grâce à cette protection, vous pourrez mieux gérer vos mensualités.

Assurance emprunteur : focus sur cette garantie

immobilier

Découvrez l’assurance emprunteur

Avant de souscrire une assurance emprunteur, il est important de prendre en considération quelques points essentiels. Pour info, c’est une garantie demandée par les établissements financiers lors d’une demande d’emprunt. Par ailleurs, elle sert à protéger un client lorsqu’un imprévu fait surface. De plus, elle permet de faire face aux risques de défaut de paiement. Elle comporte également des garanties telles que les risques d’invalidité et la perte de travail. Toutefois, il est important de bien analyser le marché avant de prendre une assurance de prêt.

Mariage : un évènement couteux

mariage.GIF

Préparez à l’avance votre mariage

Vous êtes en couple et vous allez prochainement passer à l’étape du mariage ? Félicitations ! Toutefois, il est bon de savoir que cette festivité comprend de nombreuses dépenses. Ainsi, il est bon d’établir un budget pour préparer à l’avance vos dépenses. Toujours est-il que l’épargne que vous vous êtes constituée ne suffira point. Ainsi, la solution idéale pour vous est prêt personnel. Toutefois, il est recommandé d’analyser le marché au préalable avant de se tourner vers un établissement financier. Il serait bon de dénicher un organisme qui vous proposera un crédit adapté à vos besoins.

Assurance emprunteur : la fiche standardisée d’information

Au moment de la souscription d’un crédit immobilier, le prêteur peut suggérer une assurance emprunteur au particulier afin de garantir le paiement des mensualités en cas de manquement. De ce fait, si le souscripteur rencontre des difficultés financières liées, par exemple, à une perte d’emploi, une maladie ou encore un décès, l’assurance prendra alors le relais des remboursements. Retenez que l’emprunteur n’est pas dans l’obligation de choisir le contrat proposé par le prêteur. Il peut faire jouer la concurrence à condition que les garanties souscrites soient semblables à celles proposées par sa banque. Dans le cadre de cette démarche, il est important de vérifier que la fiche standardisée d’information contienne toutes les exigences fixées par la loi.

cdd1.GIF
La fiche standardisée d’information contient des détails sur les garanties de l’assurance emprunteur

La fiche standardisée d’information est le document qui permettra à l’emprunteur de comparer les offres d’assurance. Son contenu expose les exigences minimales de garantie. La loi en définit 26 parmi lesquelles les prêteurs peuvent choisir 15 au maximum. 11 d’entre elles concernent les garanties générales et les 4 autres sont relatives à la perte d’emploi. En optant pour une assurance emprunteur concurrente, il est important que ces critères soient équivalents à celles proposées par l’établissement prêteur.

Par ailleurs, la fiche standardisée d’information doit apporter des précisions sur les garanties et les conditions dans lesquelles elles peuvent être mises en œuvre. Pour les personnes qui empruntent en couple, il est important que la part qui sera prise en charge par l’assurance soit précisée. Enfin, les indications comme le TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance) ou encore les cotisations doivent figurer sur la fiche standardisée d’information.

Assurance emprunteur : l’avantage de la résiliation du contrat

Les emprunteurs qui ont un crédit en cours ont, chaque année, la possibilité de changer d’assurance emprunteur. Celle-ci protège le souscripteur en cas d’invalidité, de perte d’emploi ou de décès. L’avantage de procéder à la résiliation du contrat, c’est qu’elle permet de mettre en concurrence les compagnies d’assurance et fait ainsi baisser les frais. Voici comment faire pour changer d’assurance emprunteur :

  • Contrat de moins d’un an : les souscripteurs peuvent résilier à tout moment
  • Contrat de plus d’un an : la résiliation doit se faire à la date d’anniversaire de l’accord
assurance 1.GIF
Changer de contrat d’assurance emprunteur permet de faire des économies

L’assurance emprunteur dans le cadre d’un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération financière selon laquelle un emprunteur regroupe tous ses prêts en cours. L’objectif est de fournir une meilleure gestion du budget en allégeant les mensualités. Cela entraîne également la souscription d’un nouveau contrat et, ainsi, des changements au niveau de l’assurance emprunteur. Il faut noter que cette dernière n’est pas obligatoire, mais offre une protection non négligeable en cas de défaut de paiement.

credit009
L’assurance emprunteur contient des garanties liées à la perte d’emploi, l’incapacité et l’invalidité

Pour rappel, l’assurance de prêt peut être groupée ou individuelle. Elle sert de garantie à l’organisme de crédit en cas d’incidents de la vie quotidienne qui entraînent le non-respect des engagements par l’emprunteur. En 2017, la garantie perte d’emploi constituait 3 % des cotisations, celle liée à l’invalidité était de 27 % et 70 % en ce qui concerne la protection en cas de décès.

Si vous comptez souscrire un rachat de crédit, sachez que le nouveau contrat annule l’assurance emprunteur pour les prêts en cours. Chaque organisme possède sa propre grille de garanties et le montant à payer est calculé en fonction de votre situation. Cependant, vous avez la possibilité de souscrire l’assurance emprunteur auprès d’un autre organisme à condition que les garanties soient équivalentes à celles proposées par votre établissement. L’avantage est que cela permet de faire des économies.

Assurance emprunteur : les raisons d’opter pour un contrat individuel

Conformément à la loi, l’assurance emprunteur est facultative au moment de la souscription d’un crédit. Cependant, pour un prêt à l’habitat ou un montant important, les établissements bancaires exigent la souscription d’une assurance. Cette dernière protège les parties signataires en cas d’invalidité, de décès, de perte d’emploi ou encore d’incapacité temporaire. De ce fait, l’assurance emprunteur rembourse une partie des mensualités dues par le client ou l’intégralité du capital qu’il reste à payer.

assurance 1
L’assurance de prêt individuel permet de faire des économies

Le contrat peut être conclu auprès de l’organisme prêteur ou d’une compagnie tierce. Cette dernière option serait plus avantageuse pour l’emprunteur. Il faut savoir que 88 % des souscripteurs choisissent l’assurance proposée par l’organisme prêteur. Or, en optant pour un contrat individuel et faisant ainsi jouer la concurrence, l’emprunteur bénéficie d’une offre adaptée à sa situation. Ainsi, il peut ajouter ou supprimer des clauses et faire des économies. Pour rappel, avec une assurance groupée, les tarifs et les garanties sont les mêmes pour tous les adhérents.

Depuis la loi Lagarde de 2010, les emprunteurs ont la possibilité de choisir librement leur assureur. De plus, avec l’amendement de la loi Bourquin, tout souscripteur d’une assurance de prêt peut en changer une fois l’an en tenant compte de l’équivalence des garanties. L’emprunteur doit toutefois respecter un préavis de deux mois avant la date d’anniversaire du contrat.

Assurance emprunteur : la garantie perte d’emploi

Lors de la souscription d’un crédit, l’assurance emprunteur est une option facultative. Cependant, cette convention  propose la garantie perte d’emploi qui peut présenter un avantage pour l’emprunteur. Cela permet de pallier une baisse de revenus pendant la durée de remboursement. Pour pouvoir y souscrire, il faut être en CDI depuis au moins 6 ou 12 mois, être âgé de moins de 60 ans ou encore ne pas être en pré-retraite. Les personnes qui exercent une profession libérale ou qui effectuent un préavis de démission ou de licenciement ne sont pas couvertes.

assurance 1
La garantie perte d’emploi ne s’applique que sous certaines conditions

Assurance de prêt : les effets de l’amendement Bourquin sont visibles

L’amendement Bourquin autorise les emprunteurs à changer leur assurance de prêt chaque année. Au cours du mois de février, le nombre de demandes de résiliation ou de substitution a connu une hausse. Suite à cela, certaines enseignes ont décidé de ralentir le traitement des demandes et de prioriser les nouveaux souscripteurs.

assurance emprunteu.GIF
Les demandes de résiliation ou de substitution d’assurance sont en hausse

À savoir que le délai de préavis est de deux mois. De plus, la demande doit être faite par courrier recommandé avec accusé de réception. Selon la loi Bourquin, l’établissement bancaire dispose, quant à elle, de 15 jours pour exprimer son acceptation ou son refus.

Crédit : l’assurance emprunteur pour les seniors

L’assurance emprunteur est un contrat qui garantit le remboursement partiel ou total des échéances d’un crédit en cas de décès, de perte d’emploi ou d’invalidité. Ainsi, comme toute personne qui souscrit un prêt, les seniors ont la possibilité de conclure cet accord pour prévenir certains aléas. Cependant, ils doivent remplir des conditions.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs solutions pour les seniors. Ces derniers ont le choix entre l’assurance groupée qui est proposée par le prêteur et le contrat individuel qui est souscrit auprès d’un autre organisme de crédit. Dans ce cas, la prime est déterminée en fonction du projet, des garanties et de la situation de l’emprunteur.

assurance 1.GIF
L’assurance emprunteur est un contrat qui protège contre des risques

Il peut arriver que les seniors ne soient pas éligibles à l’assurance emprunteur de l’organisme prêteur. Dans ces conditions, la souscription d’un contrat individuel ou d’une délégation d’assurance emprunteur serait appropriée. À savoir que certains établissements bancaires peuvent refuser ce type de convention.

En général, l’âge limite pour emprunter auprès des banques est de 65 ans. En revanche, chez certains organismes, il est possible de souscrire un contrat d’assurance emprunteur jusqu’à 85 ans. En ce qui concerne des garanties prévues par le contrat, certaines d’entre elles peuvent être exclues. Par exemple, les risques comme l’invalidité, la perte d’emploi ou d’autonomie ne concernent que les personnes qui exercent une activité professionnelle. Il serait mieux de faire appel à un professionnel pour trouver l’offre la mieux adaptée.