La voiture électrique requiert un gros financement

auto

Découvrez les avantages de la voiture électrique

De nos jours, de nombreux Français se tournent vers la voiture électrique puisqu’elle comprend de nombreux avantages. Par ailleurs, cet achat requiert un gros budget, ainsi il est possible de se tourner vers un prêt pour trouver le financement nécessaire.

Le véhicule électrique devient de plus en plus accessible grâce à un emprunt. En optant pour un crédit à la consommation, il vous est impossible de concrétiser vos projets personnels plus rapidement comme l’acquisition d’un nouveau bolide ou même la rénovation de votre logement. Pour info, le montant de ce prêt peut aller jusqu’à 75 000 €. Par ailleurs, vous aurez la possibilité de rembourser la somme empruntée peu à peu.

Pour des modèles avec une autonomie limitée, les prix varient de 23 000 à 41 000 €. Toutefois, les marques haut de gamme comme Tesla peuvent coûter entre 77 000 à 87 000 €. Outre l’aspect financier, les voitures électriques comprennent de nombreux avantages. Elle peut se recharger chez vous ou dans des stations-service. De plus, c’est un véhicule idéal pour les amoureux de l’écologie. En effet, il ne diffuse pas de polluants dans l’air. Par ailleurs, il aide à réduire le réchauffement climatique en limitant l’utilisation du diesel et de l’essence.

Crédit à la consommation : une solution rapide à découvrir

la loio

Un crédit à la consommation à contracter

Dans les moments de peines où les économies ne suffisent pas, il est souvent recommandé d’avoir recours à un crédit à la consommation. Toutefois, si vous ne connaissez pas les procédures, vous pouvez vous tourner vers des professionnels tels que Sofinco Schiltigheim. Ces conseillers vous permettront d’apprendre davantage sur ce sujet.

Pour avoir recours à ce type d’emprunt, il faut avant tout exprimer le besoin de s’équiper. Il peut être utilisé pour l’achat d’un véhicule ou même d’appareils électroménagers. En accédant à ce prêt, vous aurez la possibilité d’apporter un confort supplémentaire à votre vie quotidienne de façon rapide et simple. Toutefois, il faut noter qu’il ne peut pas être utilisé pour payer un bien immobilier.

Il est également bon de savoir que rembourser un prêt de consommation peut s’avérer ne pas être une tâche facile si vous ne disposez pas d’une situation financière stable. Ainsi, certaines mesures ont été mises en place par les organismes préteurs. Par exemple, vous aurez la possibilité de mettre une pause dans les mensualités que vous payez. Si vous percevez votre salaire en retard, vous aurez même la possibilité de changer le jour de prélèvement de l’emprunt. De plus, vous pouvez modifier les modes de remboursement de votre crédit.

Le remboursement anticipé dans le cadre d’un crédit consommation

Lorsque vous souscrivez un crédit consommation, il vous est possible d’effectuer le remboursement anticipé du capital restant dû. Sachez que cette opération est encadrée par la loi consommation et certaines conditions doivent être respectées. En effet, les établissements de crédit ne peuvent appliquer une indemnité que dans le cas où le capital utilisé pour le remboursement est supérieur à 10 000 euros. Voici les situations où le prêteur ne peut pas imposer une pénalité :

  • Le taux d’intérêt est variable
  • L’emprunt est un crédit renouvelable
  • Le remboursement est effectué suite à l’application d’une garantie d’un contrat d’assurance
  • Le souscripteur a une autorisation de découvert
transfert de credit
Le remboursement anticipé est encadré par la loi consommation

INC : un organisme qui veille à vos intérêts

L’organisme INC est plus connu comme étant l’Institut National de la Consommation. Le but de cet établissement est de vous informer sur vos droits de consommateurs. Vous aurez notamment droit à des fiches pratiques, des vidéos pédagogiques, la liste des associations de consommateurs et des jeux éducatifs, entre autres. Cette institution est conforme au code de la consommation, vous pouvez donc vous y référer en toute sérénité.

L’Institut National de la Consommation répond à toutes vos questions de consommateurs
L’Institut National de la Consommation répond à toutes vos questions de consommateurs

Assurance emprunteur : la liste de critères prend du retard

En matière d’assurance emprunteur, les particuliers devraient avoir le choix entre l’offre du créditeur et celle d’une délégation d’assurance. C’est en effet le résultat auquel s’attendait le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) en faisant une liste personnalisée de critères à respecter pour avoir le choix entre diverses garanties. Cependant, les banques ne jouant pas leurs rôles correctement, la Fédération Bancaire Française a décidé que cette mesure ne sera opérationnelle qu’à partir du 1er janvier 2016.

La liste de critères de l'assurance emprunteur a été repoussée à janvier 2016
La liste de critères de l’assurance emprunteur a été repoussée à janvier 2016

Votre droit de réflexion et rétractation lors d’un prêt

Lorsqu’un établissement prêteur vous accorde un prêt, ce dernier doit se conformer à certaines règles. Ces dernières sont émises par le Code de la consommation. Par exemple, avant d’avoir signé votre contrat, vous disposez d’un délai de réflexion de 15 jours. Après y avoir imposé votre signature, vous disposez d’un droit de rétractation qui s’étale sur deux semaines. Lors de cette période, aucune indemnité ne peut vous être exigée si vous rompez votre engagement.

vos-droits-lors-d-un-pret
vos-droits-lors-d-un-credit

L’utilité du Code de la consommation

Le Code de la consommation a été mis en place pour protéger les consommateurs. Cela s’applique même aux emprunteurs qui contractent un prêt. Ainsi, lorsque les banques accordent un crédit, elles sont obligées de respecter certaines règles. Le but est d’apporter de la sécurité aux emprunteurs. Pour connaitre vos droits, n’hésitez donc pas à consulter ce document !

le-code-de-la-consommation-vous-protege-lors-d-un-pret
le-code-de-la-consommation-vous-protege-lors-d-un-pret