Reste à vivre : une étape importante dans la demande de prêt

credit immobilier - investissement locatif

Découvrez la notion de reste à vivre

Si vous envisagez de faire une demande de crédit pour rénover votre maison, il ne faudra pas oublier la notion de reste à vivre. Notez que c’est la somme qu’il vous restera mensuellement après avoir déduit toutes vos dépenses habituelles comme vos factures. De ce fait, la somme à solder pour votre prêt travaux sera déduit de ce montant. Grâce à ce calcul, vous aurez un meilleur aperçu de votre capacité à emprunter. Toutefois avant de vous lancer dans cette opération, il est recommandé d’analyser le Taux Annuel Effectif Global (TAEG).

Épargne : faites une étude du marché pour le bon produit

epargne

Choisissez le produit d’épargne qui vous convient le plus

Établir une épargne est une chose assez difficile. Pour ce faire, il est conseillé de vous familiariser avec les différents dispositifs permettant de faire fructifier votre revenu avant de vous lancer dans ce projet. Par exemple, il existe la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), le PEL (Plan Épargne Logement) et aussi l’assurance-vie. Ces derniers vont tous vous permettre de gagner sur le long terme. Toutefois, il est important d’effectuer une étude de marché dans le but de savoir lequel est plus profitable pour vous.

Plan épargne logement : pourquoi faut-il y recourir maintenant ?

Si vous envisagez d’ouvrir un plan épargne logement, il serait judicieux de le faire avant la fin de l’année. Et pour cause, le projet de loi de finances 2018 prévoit la suppression de certains avantages qu’offre le PEL.

pel.jpeg
Ouvrez un plan épargne logement avant le 1er janvier 2018

En effet, à partir de l’an prochain, la prime d’État reversée aux détenteurs d’un plan épargne logement pourrait disparaitre. Pour rappel, cette allocation est habituellement versée sur le compte du souscripteur s’il utilise son PEL pour obtenir un crédit immobilier d’au moins 5 000 euros. Si durant les précédentes années le montant de la prime dépendait des intérêts générés, de l’affectation du prêt ainsi que de la période durant laquelle ce produit d’épargne a été souscrit, à compter de l’an prochain, il n’en sera plus rien.

Ce n’est pas tout ! À compter de 2018, finis les plans épargne logement exonérés d’impôt. Dès le 1er janvier 2018, les souscripteurs devront payer un impôt forfaitaire de 30 %, et ce, dès la première année de détention. À savoir que, jusqu’à présent, seuls les comptes ouverts depuis plus de 12 ans étaient accompagnés d’une charge fiscale.

Pour profiter de la prime de l’État ainsi que de l’exonération fiscale, ouvrez dès maintenant un plan épargne logement !

Plan Épargne Logement : une solution à la hausse des taux

Une hausse éventuelle des taux du prêt à l’habitat est possible au cours des prochains mois. Pour y remédier, sachez que vous pouvez utiliser votre Plan Épargne Logement. Après quatre ans d’économie, le compte PEL peut être débloqué et utilisé pour obtenir un emprunt à un taux d’intérêt inférieur à celui qui est pratiqué sur le marché.

Quant au montant du capital et à la durée de remboursement, ils dépendent des profits générés au cours de votre épargne. La somme maximum qui peut être obtenue est de 92 000 euros sur de 2 à 15 ans.

Tournez-vous vers votre conseiller pour obtenir plus de détails concernant les formules accessibles.

plan-epargne-logement
PEL : une solution contre la hausse des taux

 

Pouvoir d’achat à la retraite : le bon plan en matière d’épargne

Pour préparer leur retraite et jouir d’un bon pouvoir d’achat à ce moment-là, les Français ont un penchant pour l’investissement immobilier. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par le Cercle de l’épargne.

La majorité des interviewés estime que c’est un placement fiable et que c’est un moyen de laisser un patrimoine à leurs héritiers.

Comparativement aux produits d’épargne dont le taux de rémunération ne cesse pour certains de diminuer, ce type d’investissement semble être un bon plan. Qu’en pensez-vous ?

investissement-immobilier-retraite.jpg
L’investissement immobilier pour se constituer une retraite confortable

Économies : les Français boudent les produits d’épargne

Pour constituer des économies, les Français préfèrent laisser leur argent sur leur compte bancaire. Selon une étude menée par la Banque de France, les dépôts effectués par les ménages s’élèvent à 36 milliards d’euros. Les produits d’épargne sont donc mis à l’écart. Pour cause, le taux de rendement de nombreux types de placement ont chuté au cours de ces dernières années. Les épargnants veulent également être en mesure de profiter des sous mis de côté dès qu’ils en ont besoin. Or, plusieurs investissements impliquent qu’un retrait peut être effectué après un certain délai.

Les
Les Français délaissent les produits d’épargne

Placement : profitez d’un produit d’épargne au taux attractif

Actuellement, il est difficile de profiter d’un placement dont le taux de rendement est attractif. En effet, le Livret A et le Livret de Développement Durable (LDD) ne donnent accès qu’à un taux de rémunération de 0,75 % seulement, par exemple. Par rapport à ces derniers, le Livret d’Épargne Populaire sort du lot. Le LEP rapporte un taux d’intérêt annuel de 1,25 % aux épargnants. De plus, les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Pour plus d’informations à ce sujet, laissez un commentaire.

lep
Le taux de rendement du Livret d’Epargne Populaire est attractif

Épargne salariale : l’intérêt pour le salarié

Constituer une épargne salariale s’avère avantageux pour l’employé. Il existe deux formules : les Plans d’Épargne d’Entreprise (PEE) et les Plans d’Épargne pour la Retraite Collectif (Perco). Le concept repose sur l’intéressement et la participation. L’intéressement est directement lié au choix de l’employeur. Ce dernier peut décider de verser une partie des profits de l’entreprise aux salariés, ou pas. Quant à la participation, elle associe officiellement les employés aux bénéfices réalisés. C’est d’ailleurs une clause obligatoire pour les sociétés qui embauchent plus de 50 personnes.

Les avantages
Les avantages de l’épargne salariale

Livret A : la collecte est supérieure aux retraits en mars

En mars, le Livret A comptabilisait plus de collectes que de retraits. Les dépôts d’argent s’élevaient à 310 millions d’euros le mois dernier. C’est ce qui a notamment été recensé par la Caisse des Dépôts. Malgré ce résultat positif, ce produit d’épargne a subi une décollecte nette de 1,01 milliard d’euros. Il en est de même pour le Livret de Développement Durable (LDD). Pour rappel, en France, les investissements issus de ces deux types de placement sont utilisés pour financer le logement social.

liv.jpg
Le Livret A bascule dans le vert

Plan Épargne Logement : les inconvénients et les avantages

Pour rappel le Plan Épargne Logement a été mis en place afin de permettre à ses détenteurs d’accéder plus facilement à un logement. Néanmoins, il s’avère que tous les souscripteurs de ce produit d’épargne ne jouissent pas des mêmes avantages. En effet, ceux ayant ouvert un compte depuis le 1er février dernier ont droit à un taux de rémunération de 1,5 % alors que les autres, ceux disposant d’un compte plus ancien, ont droit à un taux d’intérêt de 2 %. Cependant, le tarif compris lors de l’octroi d’un prêt immobilier est de 2,70 % pour la première formule et de 3,20 % pour la deuxième. Les deux genres d’épargnants sont donc, d’une façon ou d’une autre, gagnants.

epp.jpg
Le bon et le mauvais côté du Plan Epargne Logement