Prêt personnel : découvrez ce type de crédit

credit-investissement-immobilier

Découvrez le prêt personnel

Dans la mesure où vous ne souhaitez pas utiliser votre épargne, il est possible de souscrire un prêt personnel. Il s’agit d’une solution intéressante qui vous permet de financer vos projets. Pour avoir plus de détails sur cette transaction, vous pourrez demander des conseils auprès d’agences telles que Sofinco Montpellier. Notez que ce type d’emprunt ne demande aucune justification de votre part quant à la nature de votre souscription. Par ailleurs, vous obtiendrez un montant maximum de 75 000 euros. Ensuite, il est important de prouver votre éligibilité auprès de l’établissement préteur choisi. Pour finir, il faut faire une simulation de crédit dans le but d’évaluer votre capacité d’emprunt. Ainsi, vous aurez plus de détails à propos du taux dont vous bénéficierez lors de cette transaction.

Travaux : il existe un prêt affecté pour vous aider dans votre projet

Vous avez des travaux à effectuer et vous recherchez une aide financière pour réaliser votre projet ? Si vous êtes dans le département de l’Isère et qu’un crédit vous intéresse, un conseiller de Sofinco Grenoble pourrait vous renseigner et vous donner un coup de main dans les démarches à entreprendre. Pour votre projet, c’est le prêt affecté qu’il vous faut, c’est-à-dire : le crédit travaux. Vous pourrez utiliser la somme obtenue afin de réaliser un agrandissement, une rénovation ou encore, une amélioration.

travaux
Prenez contact avec un conseiller pour vous aider à choisir le bon emprunt !

Voici les avantages qu’apporte un prêt travaux :

  • Vous pouvez l’utiliser pour des travaux d’intérieur ou d’extérieur ;
  • Vous n’aurez pas à toucher à vos économies ;
  • Vous êtes certains d’avoir une somme pour réaliser votre projet.

Au passage, avant de faire une de demande de prêt, ayez recours à une calculette crédit. Il s’agit d’un outil que vous pouvez retrouver et utiliser en toute gratuité sur le Web. Vous n’aurez qu’à indiquer la nature de votre projet, la durée de remboursement et la somme dont vous avez besoin. Vous obtiendrez par la suite des détails sur les mensualités et le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) par exemple. Ces informations vous permettront ainsi de choisir l’emprunt qui correspondra à votre budget ou encore, à votre situation financière !

Le prêt mariage peut couvrir les frais du fameux jour J

Ça y est, monsieur a fait sa demande ? Vous aimeriez que tout soit parfait le jour venu, mais les moyens vous manquent ? Dans ce cas, renseignez-vous sur le prêt mariage. C’est une solution de financement qui pourrait peut-être vous aider. Si vous habitez dans le département des Yvelines, essayez de faire une recherche géolocalisée afin de trouver une société qui propose des credits à Versailles, cela pourrait certainement vous aider.

mariage.jpg
Vous pouvez financer un mariage avec un prêt affecté

En premier lieu, avant de faire votre demande de prêt, il est recommandé d’avoir recours à un simulateur de prêt. C’est un outil que tout individu peut utiliser en toute gratuité et sans aucun engagement. Vous n’aurez qu’à fournir les informations suivantes :

  • La nature de votre projet (financement de mariage dans ce cas) ;
  • La somme dont vous aurez besoin ;
  • La durée du remboursement.

Une fois cela fait, vous obtiendrez des détails concernant le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), les mensualités et bien plus encore.

Bien évidemment, avant d’entamer toutes les procédures, faites une liste de choses que vous devrez financer :

  • La robe et le costume ;
  • Le traiteur ;
  • Location de voiture ;
  • Le DJ ;
  • La décoration.

Si vous avez des astuces pour faire des économies, vous pouvez les partager dans la section commentaire !

La Banque de France prévoit une baisse de la croissance en 2018

Suite à la baisse de la consommation et au ralentissement de l’activité économique, la Banque de France a prévu une croissance de 1,8 % en 2018. Dans sa prévision semestrielle, l’organisme indique que le pouvoir d’achat des ménages en matière de produits de consommation sera impacté.

le taux de croissance.GIF
Une croissance probable de 1,8 % en 2018

Toutefois, la suppression progressive de la taxe d’habitation et des cotisations sociales aura une influence positive sur le budget des consommateurs. Le Gouvernement prévoit, quant à lui, une hausse du PIB (Produit Intérieur Brut) de 2 %.

Le taux de l’usure en vigueur depuis le 1er avril 2018

Depuis le 1er avril 2018, le taux de l’usure est de 13,85 %. De ce fait, les établissements bancaires ne peuvent pas appliquer des taux d’intérêt supérieurs à ce pourcentage. Pour rappel, le taux de l’usure est calculé en fonction des pourcentages qui sont pratiqués par les banques au cours du trimestre précédent. Ainsi, un prêt est usuraire lorsque le taux effectif global du crédit est supérieur à celui qui a été pratiqué par l’ensemble des organismes prêteurs. Pensez à vérifier que le TAEG de votre crédit ne dépasse pas ce chiffre.

taux.GIF
Les organismes de crédit doivent respecter le taux de l’usure

Crowdlending : un projet de loi européen est en cours de préparation

Alternative au crédit bancaire classique, le crowdlending favorise la création d’entreprises via des plateformes de financement. Cependant, contrairement aux États-Unis et aux autres économies mondiales, les entreprises européennes éprouvent des difficultés pour s’épandre dans d’autres pays de l’UE, faute de règles communes. C’est la raison pour laquelle, la Commission européenne envisage de soumettre un projet de loi qui contiendra des normes générales applicables aux plateformes de financement participatif. Il s’agira d’un label de l’UE qui permettra aux géants continentaux d’étendre leurs activités au-delà des frontières nationales.

crowdfunding.GIF
Un projet de loi sur le crowdlending est en préparation

 

Pouvoir d’achat : le moral des Français est en baisse

L’Insee a publié les statistiques pour le mois de février et indique que le moral des Français en matière de consommation a baissé de six points. Cela montre donc que le pouvoir d’achat des ménages s’est dégradé et affiche un niveau égal à celui de 2015.

credit d'impot.PNG
Les Français sont pessimistes en matière de pouvoir d’achat

Cela étant dit, le solde d’opinion qui estime que le climat est propice pour réaliser des achats importants est plutôt stable. Cependant, ce qui inquiète les foyers, c’est le niveau de vie en France. En effet, les Français craignent une inflation des prix dans les mois à venir.

La Banque de France prévoit de rendre obligatoire l’apport personnel

Selon une récente étude, il semblerait que la Banque de France se pencherait sur la possibilité de rendre l’apport personnel obligatoire lors d’une demande d’emprunt. La raison pour laquelle elle souhaite introduire cette mesure serait pour réduire le nombre de crédits immobiliers à risque.

Avec la possibilité de contracter des crédits immobiliers à des taux bas, les emprunteurs sont nombreux à cumuler des prêts. Cela a une influence sur leur capacité de remboursement et risque d’engendrer une crise immobilière. Dans certains pays, cette solution s’intitule ratio prêt-valeur. Il s’agit du pourcentage de la valeur d’un bien immobilier qui est payée par crédit.

Ce plafonnement du ratio prêt-valeur permettra d’éviter une éventuelle crise immobilière. Par conséquent, de nombreux ménages seront mis de côté et les banques accorderont moins de crédits. Par ailleurs, cela risque de freiner l’investissement dans le secteur de l’immobilier. Les ménages évincés devront constituer un apport suffisant pour pouvoir emprunter.

Plusieurs pays ont déjà adopté cette obligation d’avoir un apport personnel. C’est le cas en Asie ou encore en Europe du Nord. Le Conseil européen avait préconisé des mesures dans l’octroi des crédits immobiliers par les autorités nationales dans un souci d’harmonisation. Restez connecté, plus d’informations sont à venir.

banque de france.GIF
L’obligation d’avoir un apport personnel réduira les risques de crise immobilière

Les réformes des dispositifs d’aides publiques affectent les primo-accédants

Selon CAFPI, les différentes réformes des dispositifs d’aides publiques ont une influence sur l’accession à la propriété. En effet, le nombre de primo-accédants a diminué en janvier 2018. La révision du PTZ (Prêt à Taux Zéro) et la suppression de l’APL Accession sont les causes principales de cette baisse. Sans ces dispositifs, les ménages qui perçoivent des revenus modestes éprouvent des difficultés à se lancer dans l’acquisition immobilière. Certains Français ont anticipé les réformes et ont fait leur demande de prêt avant la fin de l’année 2017. Malgré cela, une baisse dans le recours au crédit immobilier est attendue en 2018.

credit-immobilier
Les demandes de crédit immobilier devraient baisser en 2018

Le secteur bancaire français vu par la FBF

La Fédération Bancaire Française (FBF) a récemment fait le point sur le secteur bancaire dans le pays. Retrouvez un résumé des faits et des chiffres notés dans ce domaine plus bas.

Une étude menée par la Banque Centrale Européenne (BCE) en 2016 révèle notamment qu’il y a 364 organismes financiers et 37 261 agences sur le territoire. Cela représente 549 institutions pour 1 million d’habitants. À savoir que 99 % des Français ont un compte bancaire à leur actif selon l’Observatoire de la microfinance.

secteur-bancaire-francais
La FBF fait le point sur le secteur bancaire français

Au niveau des emprunts, le dernier rapport de la Banque de France, communiqué en septembre 2017, révèle que 2 249 milliards de crédits à l’économie ont été octroyés. Les bénéficiaires sont les ménages et les sociétés.

En effet, durant cette période, la production des prêts aux entreprises a atteint 942 milliards d’euros, note la BdF. Quant aux particuliers, 46,4 % d’entre eux bénéficiaient de l’emprunt demandé, nous informait l’Observatoire des crédits aux ménages en 2016. En matière de financement immobilier, par exemple, cela représentait 940 milliards d’euros (Banque de France, septembre 2017).

Affaire à suivre au cours des prochains mois. Restez connecté pour savoir comment le secteur bancaire français évoluera en 2018. Sinon, pour toute question, pensez à laisser un commentaire.